Ressources

Neuf conseils pour un PC en santé sous Windows

Les logiciels disponibles gratuitement sur internet contiennent souvent des fonctions malveillantes (virus, logiciels espions, publicités intempestives, etc.).

Quand on installe volontairement ou non un produit qui contient ce genre de logiciel, il est fréquent de ne pas s’en apercevoir immédiatement. Après un certain temps, l’ordinateur peut devenir lent ou afficher des messages inhabituels. Ces fonctions malveillantes peuvent vous jouer des mauvais tours tels que:

  • Afficher de fausses alertes de virus vous offrant d’acheter un produit pour se protéger.
  • Envoyer massivement et de façon invisible des courriels de type spams (pourriels) à partir de votre ordinateur à vos contacts.
  • Consulter vos informations personnelles pour les envoyer à des fraudeurs.
  • Capturer les touches du clavier dans le but de frauder, voler votre identité ou vos informations bancaires.

Voici donc neuf conseils qui vous seront utiles pour diminuer les chances d’être victime de ces situations et pour conserver un ordinateur performant. Si vous suivez ces conseils, vous pourrez vous fier sur vous-même en premier lieu, et non sur un logiciel anti-virus. Ces produits, quoique utiles pour certains type de menaces, ne sont jamais 100% fiables.

Notez que si certains de ces conseils ne sont pas clairs, vous pouvez me joindre aux adresses en haut de page et il me fera plaisir de répondre à vos questions.

  1. Utiliser Firefox ou Google Chrome pour naviguer sur Internet. Microsoft Edge et Microsoft Internet Explorer (le « e » bleu) sont les logiciels les plus populaires pour naviguer sur internet car ils sont installés en même temps que Windows sur toutes les machines de type PC. C’est donc le plus visé par les attaques. Utiliser Mozilla Firefox ou Google Chrome est une bonne habitude à prendre. Vous pouvez télécharger ces navigateurs gratuitement sur internet (voir plus bas pour les adresses).
  2. Pour vos courriels, utiliser un service en ligne (web) comme Gmail ou Hotmail. Ne pas utiliser un logiciel qui télécharge les courriels sur votre ordinateur. Si vous avez actuellement un courriel avec votre fournisseur d’accès (ex.: Vidéotron, Bell, etc.) vous pouvez facilement configurer une règle chez celui-ci pour que vos courriels soient redirigés vers votre nouvelle adresse, le temps que vos contacts prennent compte de cette nouvelle adresse. Avantages principaux: fini les logiciels de courriel à configurer, vos données sont sécurisées (si votre disque dur brise vous ne perdez rien), vos courriels sont disponibles de partout, les courriels sont filtrés par un anti-virus et un anti-pourriels, la recherche et l’organisation de vos courriels est plus simple et généralement plus puissante. GMail est particulièrement qualifié pour filtrer les pourriels, et donc diminuer le risque de problème.
  3. Installer un logiciel uniquement si vous pensez en avoir vraiment besoin et que vous savez qu’il ne contient pas de logiciel malveillant. Au besoin, se renseigner préalablement auprès d’un connaisseur. Soyez particulièrement prudent avec ce que les enfants ou adolescents peuvent installer sur un ordinateur.
  4. Lors de l’installation d’un logiciel, porter attention aux options qui s’offrent à vous. Choisir “options avancées” si cela est suggéré au début de l’installation. Désactiver toute option n’ayant pas de lien direct avec le logiciel à installer (ex.: barres d’outils, nouveaux engins de recherches, etc.) Dans le doute, annuler l’installation et se renseigner au préalable. Il existe des ressources sur internet pour vous aider. Voir à la fin de ce document pour quelques ressources.
  5. Toujours privilégier les produits dits “Open source” lors de la sélection d’un logiciel gratuit sur Internet. Les produits dits “Open Source” sont libres de droit et ne contiennent pas de logiciel malveillant. Il existe des ressources pour vous renseigner (voir plus bas).
  6. S’assurer que les mise-à-jour de Windows (Windows Updates) se font. Ceci est configuré par défaut de façon automatique, mais vérifiez que les mise-à-jour se font bien.
  7. Avoir un bon anti-virus et surtout un bon “anti-malware” et vérifier de temps à autre que les définitions de virus/malware sont à jour. Attention : les anti-virus filtres rarement plus de la moitié des menaces.
  8. être très prudent lors de l’utilisation d’outils de partage de fichiers (file sharing) comme Frostwire, uTorrent, etc. Souvent, les logiciels téléchargés avec ces produits contiennent des logiciels malveillants.
  9. Si on doit autoriser l’accès à un enfant ou à toute autre personne ne pouvant pas suivre ces conseils, configurer un profil d’utilisateur limité pour cette personne, sans accès administrateur et protéger tout profil administrateur existant (ex.: le profil des parents) à l’aide d’un mot de passe. Voici deux liens qui expliquent comment (sous Windows 7 et Windows 10):

    http://www.commentcamarche.net/contents/1399-windows-7-gestion-des-utilisateurs
    https://www.commentcamarche.net/faq/44765-windows-10-comment-creer-et-gerer-des-comptes-utilisateurs

  10. Quelques bons logiciels alternatifs

    Voici une liste non exhaustive de logiciels sains et de qualité qui proviennent pour la plupart de la communauté open source. Attention: certaines sources non officielles peuvent quand même distribuer ces produits avec des logiciels malveillants intégrés. Utilisez donc la source officielle (lien inclu).

    Navigateur Google Chrome.
    google.com/chrome

    Navigateur Mozilla Firefox
    mozilla.com/fr/firefox

    Anti-Malware Malwarebyte
    malwarebytes.org

    VLC - pour remplacer Windows Media Player (faire jouer MP3, Films, DVD, autres). Ne contient pas de DRM, est très performant et supporte un large éventail de formats de fichiers multimédia
    videolan.org/vlc

    LibreOffice - pour remplacer Microsoft Office. Permet l’importation et la sauvegarde de documents Microsoft Office.
    libreoffice.org

    Gimp - pour remplacer Adobe Photoshop.
    gimp.org

    Autres ressources utiles :

    Trouver des alternatives Open Source à des logiciels payants connus
    osalt.com

    Très grand nombre de logiciels open sources téléchargables
    sourceforge.net

    Longue liste de logiciels Open Source sur Wikipedia (anglais)
    en.wikipedia.org/wiki/List_of_free_and_open-source_software_packages

    Autres conseils

    • Si vous voulez, vous pouvez utiliser un service infonuagique (cloud) gratuit tel que Google Document ou Microsoft Live Office pour tous vos projets de type Excel ou Word. Plus besoin d’avoir Microsoft Office ou LibreOffice installés localement. De cette façon, vos documents deviennent accessibles de partout et peuvent être partagés facilement, en lecture et écriture pour du travail collaboratif en temps réel, avec n’importe qui.
    • Si vous naviguez sur le Net et qu’une interface vous propose quelque chose sans que vous soyez certain à 100% de ce que cela signifie, fermez la fenêtre sans utiliser les boutons situés dans le bas ou le “x” en haut à droite. Pour ce faire, appuyez sur CTRL-F4 (maintenir la touche CTRL et appuyer sur la touche F4). Cela fermera la fenêtre active. Faites-le plusieurs fois de suite si nécessaire, sans utiliser les boutons proposés. Cela évitera une possible installation d’un logiciel indésirable à votre insu.
    • Si vous pensez que votre ordinateur est peut-être infecté par un logiciel malveillant, utiliser un produit tel que malwarebyte (malwarebytes.org) version gratuite. Installez le logiciel, faites un premier balayage (scan), suivez les étapes proposées pour nettoyer les infections, redémarrez l’ordinateur et faites un deuxième balayage. Répétez ces étapes tant que le logiciel détecte des infections.

Facebook pour les entreprises

Voir les formations offertes par Akua